Projets de deux maisons de catéchistes dans les villages de Doffi et de Guelkoto

Publié le par lompoly

Projets de deux maisons de catéchistes dans les villages de Doffi et de Guelkoto
Un adage moaaga affirme que : « la preuve qu’une termitière vit, c’est quand elle se construit ». Cette vérité s’applique aussi à la vie de la nouvelle paroisse de Dablo dont la vitalité se manifeste par la création de nouvelles succursales.
 
En effet, après le projet de réalisation d’une maison de catéchiste dans la CCB Saint Michel de Dablo l’année passée, la communauté paroissiale s’est attelée, cette année, à ouvrir deux nouvelles succursales, respectivement dans les villages de Doffi et de Guelkoto. Cette prévision pastorale impliquait naturellement la réalisation de deux maisons de catéchistes dans lesdits villages.
           
Lancée depuis le début de l’année pastorale 2016-2017, la réalisation de ces deux projets a mobilisé tous les efforts des villages bénéficiaires, ainsi que la communauté paroissiale tout entière. Au stade actuel, les deux chantiers se poursuivent avec l’espoir de finir l’essentiel des ouvrages au plus tard le 1er juin 2017, date à laquelle les catéchistes rejoindront leur poste de mission.
           
Érigée avec seulement 9 succursales, il faut dire que la paroisse de Dablo vit dans un besoin croissant de création de nouvelles succursales par l’envoi et l’implantation de catéchistes. À courts et moyens termes, c’est plus de sept villages qui sollicitent chacun un catéchiste. Cependant, pour accéder à ces demandes, la paroisse se doit de réunir d’abord deux conditions essentielles : disposer de la ressource humaine en termes de catéchistes et ensuite implanter la mission catholique par la construction de maisons de catéchistes et par la réalisation de chapelles de village.
           
Mais, la tâche est loin d’être gagnée d’avance par un manque évident, non seulement de catéchistes, mais aussi et surtout de finances. Car malgré l’engagement de toute la communauté, dont la contribution, par projet de maison de catéchiste, qui plus est, en matériaux locaux (banco), se résume à la main d’œuvre et à l’apport de 38 tôles ; l’essentiel du budget demeure à la charge exclusive de la providence. D’où ce souhait de la paroisse de Dablo, à l’adresse de tous et de chacun : Puissiez-vous vous laisser interpeller par les appels de la providence, afin de contribuer à la mission évangélisatrice de Dablo.
Projets de deux maisons de catéchistes dans les villages de Doffi et de GuelkotoProjets de deux maisons de catéchistes dans les villages de Doffi et de Guelkoto
Père Olivier Poly LOMPO
Curé de Dablo
Diocèse de Kaya
Burkina Faso

Publié dans Pastorale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article