Pour une société plus humaine et plus vraie

Une société où l'amour ne serait pas libéré de la volonté de jouissance sexuelle serait une société aussi malade que celle qui fait de la richesse une valeur en soi indépendante du travail. Il est urgent de rendre au travail sa vraie place. c'est par lui que l'homme peut se réaliser. il est plus urgent encore que l'amour soit reconnu dans sa vérité; c'est par lui également, dans la rencontre de l'autre, que chacun peut parvenir à ce qu'il est au plus profond de lui-même. cette démystification de la volonté de possession, celle du monde, celle de l'autre dans l'expérience charnelle, est nécessaire pour qu'une société devienne un peu plus humaine, un peu plus vraie.
 

Joseph Thomas, S.J.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :